La Population

La Commune d'ATTON est située au pied de la côte de Mousson, à droite de la Moselle sur la route départementale D 120 qui mène de PONT-A-MOUSSON à NOMENY,à 28 km N-N-O de NANCY son chef-lieu d'arrondissement et à 4 km au S-E de PONT-A-MOUSSON son chef-lieu de canton.

Situé à 200M au-dessus du niveau de la mer, le village est dominé par les collines de MOUSSON 382 M et de STE-GENEVIEVE 368 M.

La commune est bornée au nord par les territoires de MOUSSON et de LESMENILS,à l'est par ceux de MORVILLE et de PORT-SUR-SEILLE, au sud par ceux de STE GENEVIEVE et de LOISY et à l'ouest par ceux de BLENOD et de PONT-A-MOUSSON. La superficie de son territoire est de 1.538 hectares.

Le village est bâti sur un petit plateau dont le pied ouest est baigné par la MORTE, ancien lit de la MOSELLE, et dont le côté sud s'appelle la GROSSE.

Le ravin du RUPT creuse profondément le sol entre le village et la côte de MOUSSON et vient se joindre au ruisseau de la MORTE avant de se jeter dans la MOSELLE à PONT-A-MOUSSON.

Les différentes parties connues sous un nom particulier sont :

La CÔTE (champs et vignes au XIXe siècle), QUEMINE (champs), La forêt (FACQ et FOURASSE), Les SAULCYS (prés), Le village (champs et jardins).

ATTON possède un écart sur la route de NOMENY : La maison forestière du POINT DU JOUR, centre d'étude sur la rage.

Il existait deux étangs aujourd'hui desséchés, l'étang d'ALE et l'étang d'ARBONNE (ou de NARBONNE). Au XVIIe siècle ces deux étangs étaient très poissonneux et fournissaient le poisson aux couvents de PONT-A-MOUSSON.

A ATTON le terroir est assez bon : composé en grande partie de terre légères et en petite partie de grosse terres (plus on s'éloigne de la rivière)

 

yellowlight.gif

LES LIEUX-DITS PARTICULIERS

- ATREE ou ALTRE (cimetières) des Allemands : c'est dans ce terrain que furent ensevelis les Alamans occis par les légions romaines de JOVIN en 366 ou 367.

- TERRE MAUDITE : se rattache encore à la bataille de JOVIN, appelée ainsi car elle fut abreuvée du sang des Alamans.

- CHAMP L'OFFICIER : un officier y fut tué en duel, on ignore en quelle année, peut-être au début du XIXe siècle.

- CROIX DES TUÉES : deux voyageuses ont été tuées en 1862 en ce lieu par un malfaiteur. Une inscription sur cette croix indique le nom des victimes.

- PRE DES JESUITES : il leur a appartenu.

- RUE DES DAMES : les dames ou religieuses de la visitation de PONT-A-MOUSSON y possédaient un fief.

- DERRIÈRE LE PARTERRE : jardins situés derrière les maisons et jardins ayant appartenu aux religieuses ou Dames de la visitation de PONT-A-MOUSSON.

- CACHOT (qui devrait s'écrire CACHEAUX) : indique des terrains qui sont cachés sous les eaux, dans les débordements de la MOSELLE qui étaient nombreux. D'après un dicton : si elle débordait avant la Saint Nicolas, elle débordait sept fois dans l'hiver.

Table des matières