Bibliographie

 

Avant 1912

 

 

Entre 1912 et 1914

- En 1912, réfection du clocher avec une flèche de 12 mètres et quatre clochetons.

- En 1951, une statue en pierre de la Vierge est trouvée dans un mur de la ferme d'Emile LEMAIRE, mur qui faisait partie de l'ancien domaine des Dames de la Visitation. Cette statue qui est datée du 21 mars 1739 est l'œuvre de "MOLLIN, sculpteur à Pont-à-Mousson". Don en a été fait à l'église, elle se trouve dans la chapelle des soldats.

 

LES BIENS DES COUVENTS

- En 1429 les antonistes de Pont-à-Mousson possédaient des maisons, des fermes et des prés dans de nombreux villages dont LOISY,STE GENEVIEVE et ATTON.

- En 1547 le duc Antoine donna les deux tiers des dîmes d'Atton aux clarisses de Pont-à-Mousson.

- En 1588, le 29 juin, le duc de Lorraine affranchit le gagnage appelé ESTON appartenant à la commanderie de Saint Antoine à Pont-à-Mousson.

- Les Dames de la Visitation, dont le monastère de Pont-à-Mousson fut fondé par Sainte Jeanne de Chantal en 1626, jouissaient de certains privilèges et droits honorifiques et possédaient une ferme et des terres à Atton.

- En 1677, année de la bataille de MORVILLE contre les armées du maréchal de CREQUI, les fermes d'Atton furent pillées et brûlées.

- En 1708, François CHARDIN exploite la ferme des religieuses de N.D. de la Visitation de Pont-à-Mousson.

- A la révolution, la ferme d'Atton et les terres évaluées à 135.000 F trouvèrent acquéreur pour 231.000 F payables en assignats.

- Les biens des couvents (terres et bois) pris à la révolution n'ont pas été attribués à Atton, dont le maire se faisait scrupule de prendre du bien volé (sauf peut-être la terre appelé "la pièce"). Les biens ont été attribués à Ste Geneviève et à Pont-à-Mousson.

Table des matières